Lutte contre covid 19 : « Women’s technology » met en place des lave-mains automatiques et un respirateur d’urgence

Ce 11
février 2021 le monde célèbre la journée des femmes et des filles de science.
Cette année, l’accent est mis sur la contribution des femmes scientifiques dans
la lutte contre la Covid-19.

En RDC,
l’entreprise Women’s Technology a mis au point deux dispositifs pour réduire
sensiblement la propagation de covid 19. Il s’agit d’un lave-main automatique
ainsi que d’un respirateur d’urgence mécanique pour les patients souffrant non
seulement de coronavirus mais aussi d’autres maladies respiratoires.

Cette
nouvelle invention est une œuvre de l’ingénieure en électronique industrielle
Thérèse Izay Kirongozi et Raïssa Malu, professeure des sciences et
mathématique.

Ces deux
réalisations mises en place dans le but de réduire sensiblement les risques de
contamination, constituent une véritable contribution des femmes scientifiques
congolaises motivées à éradiquer la maladie à coronavirus sur l’étendue du
territoire national.
« Nous avons voulu créer notre propre marque made in Rdc. Ce qui nous a motivé
à créer ce respirateur d’urgence mécanique est qu’au début de cette maladie,
les autorités sanitaires nous ont fait savoir qu’il n’y avait pas assez de
respirateurs pour tout le monde. Women’s technology a voulu résoudre ce
problème en mettant sur pied ce prototype qui va fonctionner à l’aide des
panneaux solaires en cas de coupure d’électricité. Ce respirateur ne concerne
pas seulement les personnes atteintes de covid19 mais aussi celles ayant des
problèmes respiratoires liés à d’autres cas de maladie. Et pour le
lave-vaisselle mains, vous allez constater que vous n’aurez plus besoin de
toucher le robinet pour faire sortir de l’eau. Tout se fait automatiquement.
C’est aussi un façon d’éviter la propagation de la covid19. Sachez que ce
dispositif de lavage de main existait déjà. Il a été créé par une autre
entreprise. Ce qui lui a manqué c’est l’automatisme qui nous lui avons apporté
», rassure Ingénieure Thérèse Izay Kirongozi.

Plus d’une
dizaine de dispositifs de lavage automatique des mains composés des plusieurs
têtes de robinet sont déjà installé dans quelques hôpitaux de la place et à
l’aéroport international de Ndjili sur un financement de l’Oxfam et l’OIM.

Rappelons
que Women’s technology n’est pas à sa première invention. C’est aussi elle qui
a créé le robot roulage pour la régulation de la circulation routière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *